Initiation au clicker training

L'initiation au clicker training est un apprentissage à l'aide d'un clicker qui est un outil de signification.

cet outil permet au chien de faire la relation entre son comportement réussi et la récompense. Ce qui permet une compréhension 40 fois plus rapide!

il n'est pas utilisé uniquement sur les chiens car il vient du travail des éducateur de deauphins. il est utilisé également sur les chats, furets, cheval, poules, etc...

un clicker vous est offert dès votre 1ere heure de cours.

                             Résultat de recherche d'images pour "image de clicker training"

Mais comment ça marche?

LE CLICKER est une petite boîte en plastique que l’on tient facilement en main, à l’intérieur de laquelle a été intégrée une languette métallique. Quand nous appuyons sur cette languette, un son, le fameux click, est émis.

                                    Résultat de recherche d'images pour "image de clicker training"

Ce son est appelé un renforcement secondaire qui est tout ce qu’un animal aura appris à aimer.

Mais pour qu’un animal éprouve du plaisir à l’annonce d’un renforcement secondaire, il faudra que celui-ci soit associé à un renforcement primaire, qui est tout ce qu’un animal aime spontanément. En considérant toujours que chaque animal – et cela a son importance – est à considérer comme un individu unique.

  • La première étape à assimiler et à faire assimiler au chien :

 

Quand je clique, cela signifie que tu vas avoir une récompense. Techniquement, et vous aurez l’occasion de l’entendre, nous dirons que nous avons chargé le clicker.

  • La deuxième étape est :

Si tu me proposes le comportement qui a été cliqué, je cliquerais de nouveau et t’offrirais une récompense. C’est à partir de ce moment-là que l’on peut considérer que le chien et le maître ont intégré le principe de cette méthode : quand le chien propose à nouveau le comportement qui a été cliqué pour déclencher le clicker et lorsque le maître déclenche le click aux propositions de son chien. Techniquement, nous dirons alors que le chien a été amorcé au clicker.

Ce qui résume à retenir que :

Du point de vue du chien : j’ai les capacités de déclencher le clicker en proposant.

Du point de vue du maître : seuls les comportements qui m’intéressent pour des objectifs définis vont être cliqués.

 

Les différentes techniques positives pour l’apprentissage :

Quand nous travaillons au clicker, nous avons dans notre sac à techniques 3 méthodes que nous utilisons en fonction de l’exercice à travailler et en fonction du chien avec lequel nous interagissons.

Pour chacune de ces trois techniques, il convient d’avoir une récompense particulièrement appréciée du chien pour garder la motivation de celui-ci à travailler.

Ces trois techniques sont :

  • LE LEURRE

 

Cette méthode consiste à utiliser une récompense pour guider le chien vers la position désirée. C’est le principe de « Où va la tête va le corps ». La difficulté du leurre est le bon positionnement de la récompense qui induira ou non le comportement recherché.

Le leurre est souvent utilisé pendant la première séance pour amorcer le chien au clicker et l’amener à se positionner. Il faudra cependant penser rapidement à enlever le leurre pour que le chien propose l’exercice qui a été leurré.

  • LE SHAPING OU FAÇONNAGE

Cette méthode consiste à récompenser tout petit comportement qui va vers le comportement désiré ou attendu par l’éducateur. La difficulté pour l’éducateur est d’être suffisamment généreux pour aider le chien à rapidement trouver ce qu’il lui demande et de rester précis pour ne pas le perdre dans trop de directions. C’est une technique très intéressante car elle oblige l’éducateur à faire confiance au chien et au chien à se concentrer et à réfléchir pour sélectionner et mémoriser les comportements qui sont cliqués.

  • CLIQUER UN COMPORTEMENT QUE LE CHIEN OFFRE DE FAÇON SPONTANÉE

Cette méthode consiste à cliquer tout comportement ou position que le chien offre de façon spontanée sans que le maître ou l’éducateur n’ait exercé d’influence.

 

Les accessoires communément utilisés au clicker-training :

LES TARGETS :

Les targets sont des cibles que l’on apprend au chien à toucher de la patte, du museau ou même à suivre du regard. Les targets sont par la suite très utiles car il peuvent être placés à l’endroit où l’on veut voir le chien exécuter un ordre ou se diriger. Un target peut être un carré de tissu, un couvercle en plastique, etc.

Le target stick est une baguette que l’on apprend au chien à toucher également et à suivre du bout du museau. Elle devient utile pour diriger le chien vers un exercice ou pendant un exercice.

Ce qu’il convient de retenir et d’appliquer :

o Choisir une récompense particulièrement appréciée par le chien avec lequel on interagit.

o À chaque click doit être associé une récompense et ce même si vous pensez avoir cliqué un comportement non désiré. Ce n’est pas grave, vous rectifierez par la suite. L’important est que le clicker ne perde pas son importance au regard du chien.

o Le click signifie au chien que c’est exactement cela que nous attendons de lui, ainsi le chien va aussi très vite comprendre que cela signifie aussi la fin de la séquence.

o L’important est le moment où l’on clique. Plus l’éducateur sera précis dans son timing, plus le chien aura de repères.

o Ne pas avoir peur de récompenser.

o Si l’on est particulièrement content de notre chien, nous pouvons lui donner le « jackpot », qui est une récompense tout à fait particulière aux yeux du chien ou une plus grande quantité de récompenses…

o Être ouvert à toutes les techniques positives et ne pas avoir peur d’en utiliser une plus qu’une autre.

o Ne pas gronder le chien, car on ne considère pas que le chien se trompe ou désobéit, il n’a juste pas assez travaillé ou l’éducateur maîtrise mal les techniques d’apprentissage, le principe restant l’ignorance des comportements non désirés pour le renforcement de ceux recherchés par l’éducateur.

o L’important n’est pas l’ordre émis par l’éducateur mais ce qui est récompensé.

o Ne pas parler au chien, cependant rien ne vous empêche ensuite de mettre un mot repère sur telle ou telle position. Cependant, il faudra attendre que le chien ait assimilé l’exercice travaillé et qu’il le propose de façon spontanée.

o La laisse n’est jamais utilisée comme un outil de dressage, pas de collier étrangleur et pas de saccades.

o Si nous voulons punir les chiens, nous utilisons la punition négative, qui nous conduit à enlever au chien ce qu’il désire plutôt que de le sanctionner.

o Le clicker ne sert pas à déclencher un comportement mais à renforcer positivement (récompenser) un comportement.

Il y aurait encore beaucoup de choses à écrire au sujet du clicker-training, mais éduquer son chien ou plutôt communiquer avec lui à l’aide de cette méthode est enrichissant et pour le maître et pour le chien. Le clicker-training est un voyage passionnant dans l’univers du chien, et j’espère que cet article vous donnera envie de faire le premier pas vers l’une des plus belles aventures de la communication.

(source collignon)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

08.09 | 15:07

bonjour je cherche un berger yougoslave à adopter . n'hésitez pas à me contacter simon

...
08.09 | 02:51

Bonjour,
Pouvez m en dire un peu plus sur mousse, son caractere son histoire de vie, je cherche a adopter un st bernard jeune de preference.

...
15.07 | 11:32

Bonjour,
je cherche à adopter un Léonberg, j'ai un grand terrain et beaucoup de temps.
Contactez moi si vous avez des pistes!
Merci beaucoup.

...
08.07 | 10:04

Bonjour contactez moi par tel: 06 66 02 34 57

...
Vous aimez cette page